mardi 11 avril 2017

Retour du Brésil




Voici la liste des liens relatifs à la vidéo:
Le projet CONNEXION (dernières participations jusqu’au samedi 8 avril 12h):



Le studio TEIX:

La page de Marco (le boss):

La page de CiNICO (le dernier apprenti qui tue):

La page de Yuri (un dessinateur doux et solide dont la page ne reflète pas le talent):

La page de Ricardo (il tatoue fin et ça tient, j'ai pris une gifle):

La page de Yanina Viland (la Russe résidente que je ne présente probablement pas):

La page de mon ami Matheus qui m'a donné envie de faire ce voyage et dont la recherche et le dialogue porteront de belles choses:

Le temps passe toujours trop vite. Je ne regrette pas d'avoir enregistré ces images mais le temps ne me permet pas de vous en montrer plus.
Retrouvez ci dessous la galerie des tatouages réalisés Hors expériences énoncées dans la vidéo et les quelques explications qui les accompagnent puisque j'ai eu la possibilité de travailler encore différemment. Si vous avez envie d'en savoir plus rejoignez moi sur les sessions live que je donne sur Instagram et Facebook de manière ponctuel. Pour le reste il faudra attendre un nouveau format ... 




Le bras de Marco:
Deuxième bras que l'on me "donne en otage" ... j'ai choisi de partir d'une idée "primitive" >>> la marque entraîne la marque.
Comment: 
J'ai écrit le mot "primitive" en machine libre (sans calque ni dessin préparatoire sur la peau) et j'ai laissé le surplus d'encre s'étaler sur la peau et me montrer où l'encre se répand à notre contact ... de passage en passage le graphisme s'impose.

Pour la poésie j'aurai voulu dire que je n'ai pas nettoyé la création pendant la session de tatouage. Le découvrir seulement à la fin aurait été une folie pour nous deux. Mais il se trouve que je l'ai fait une fois pour savoir quand je devrai arrêter... la surprise est donc à moitié partagée avec Marco Teixeira.
Merci pour ton audace.


La jambe de Matheus:
Des pièces existantes en couleur et une tatoueuse technicienne Russe (Yanina Viland <3) auront étés mes compagnons pour cette pièce jugée "inclassable" par son nouveau propriétaire. Et oui ça a fait mal!









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi donc un commentaire !!!