jeudi 17 novembre 2016

TATOUAGE AUTOMATIQUE

Retour de la convention de Bruxelles.

Un an et demi sans convention et je transporte mon fauteuil et mes draps noirs pour ne pas être perdu.
Un dessin naîtra dans mon dos tout au long du weekend pour préparer la performance du dimanche >>> un tatouage en automatique. Des discussions et des projets fous à venir si j'ai bien entendu. Des discussions probablement manquées à cause d'un masque (dans mon cas) et pourtant j'étais bien moi. Une chasse au trésor sur les pas de l'Imaginarium, Noon, La Malafede et un autre masque ambulant.

Rapidement c'était comme ça:



Et le "Rawtomatique" ça s'est passé comme ça:


"Prends le temps de vivre le rien."

Et pour vous restituer le projet dans le même esprit qu'il a été construit, sachez que j'attends 24h pour regarder cette vidéo pour la toute première fois. Je n'ai pas de vue d'ensemble sur le montage. Juste une accumulation de moments qui s’enchaînent.

"Plutôt que de représenter le hasard, nous l'avons vécue."
La thématique donnée était la chance et le hasard...


ELODIE:
"Aujourd'hui, je vais vous raconter une histoire. 
C'est l'histoire de Léon le lion. Léon est une créature mi humaine et mi lion. Il est né dans un esprit farfelu. Il commença tranquillement son petit bout de chemin, néanmoins, ce petit lion grandit, et commença à être beaucoup trop à l'étroit dans cet esprit. Il décida donc d'en sortir, pour venir se poser sur mon bras, pour pouvoir grandir d'avantage, voir d'autres contrées.
Hier, j'ai fais une rencontre incroyable, ce genre de rencontre qui ne s'oublie pas et marque un instant de vie. J'ai eu l'honneur de me faire tatoueur par le talentueux Olivier Poinsignon. Quelque chose de nouveau, du dessin automatique. Rien de concret et pourtant. De ceci a résulté Léon, des animaux étranges, des satellites, des chiffres, un poisson, et j'en passe.
Un simple "merci" aurait pu suffire, mais j'avais besoin de parler de ce monsieur. Parce qu'il aime la vie, l'instant présent, et toutes ces choses qui font qu'on verra le verre à moitié pleins plutôt qu'à moitié vide.
Alors MERCI. Pour ta gentillesse, ton talent, ton écoute, ta sensibilité, ta passion, ton amour de l'amour, ta folie et j'en passe. Un 13 novembre mémorable :D"
"

Commentez, partagez, questionnez ... faites vivre ce projet.

mercredi 2 novembre 2016

LABO 2-3

Métamose, Gus Gribouille et moi entreprenons une semaine de création à trois dans mon atelier du 21 au 26 novembre.
Maintenant qu'il y a eu un point final au CO-Laboratoire je peux crier ma prochaine coopération créative. Même si j'ai dit que je ne prends plus de rendez-vous avant 2017, je vous réserve cette possibilité:




Si vous avez du courage, de la folie, de la curiosité, de la poésie mais aussi une peur à vivre et que 
"vous voulez être le sujet d'une rencontre informelle?" 
contactez nous à labo2-3@olivierpoinsignon.fr



Nous n'avons pas de limite définie et sommes dans l'expérimentation plus que la création d'un "produit finit" convenu.
Ce n'est pas sous la bannière exclusive du tatouage que notre créativité existe, et cette semaine en attestera. 

Qui sont-ils? Se sont de jeunes tatoueurs héritiers de l'évolution et de l'envie de faire plus que ce que l'on connaît déjà. Ils ont été nourris par Piet du Congo, Léon Lam ou encore Cy Wilson (liste non exhaustive bien-sur).



Pourquoi j'ai décidé de coopérer avec eux? Parce qu’un jour j'ai lu un article incroyable sur Métamose et c'est Gus Gribouille qui me l'avait fait découvrir.