lundi 1 juillet 2013

5 conseils pour trouver un apprentissage dans le tatouage

Laisse moi un message pour me faire savoir si c'est utile et si vous voulez en savoir plus (il est peut-être temps d'enrichir l'article).

Ces derniers temps je reçois de plus en plus de demandes de formations, et à défaut de répondre individuellement à tout le monde de façon très vague (car on ne peut pas se répéter indéfiniment), j'ai préféré rédiger un article un peu plus complet, qui me permettra de vous orienter facilement sans déformer mes propos. Plus généralement j'espère pouvoir aider car je connais cette situation de recherche et les bons conseils sont rares. Attention je n'ai pas la prétention d'avoir la meilleure méthode, mais j'invite mes confrères à partager leur expérience ci dessous !

Comme le titre le dit, je vais vous conseiller pour trouver un apprentissage, et non vous mettre le pied à l'étrier pour commencer le tatouage à la maison. Rentrez vous dans la tête que l’apprentissage à la maison en autodidacte c'est dangereux, pour vous mais aussi vos clients. Peu importe que vous soyez gentil et que vous fassiez attention, il y a des gestes et des éléments que l'on ne peut pas inventer.

L’apprentissage en magasin va vous permettre de travailler légalement, en profitant du regard d'un professionnel qui partagera son expérience pour vous éviter les erreurs et vous offrir des raccourcis à l'apprentissage, la gestion de la clientèle et les barrières à mettre pour ne pas se retrouver coincé entre la demande et la faisabilité. De plus, vous serrez confronté à une clientèle complètement objective à votre travail (car les potes qui trouvent votre boulot cool ne sont pas forcément les personnes qui vous aideront le plus à évoluer, question de subjectivité ). L’apprentissage en magasin vous assure normalement un poste à la clef (rare sont les gens qui forment sans projet derrière).

1. Définis-toi.

Avant de commencer ta recherche d'apprentissage, évalues ton niveau de dessin par rapport à tes années de pratique. Si cela fait 10 ans que tu dessines et que tu ne sais toujours pas faire un trait sans trembler, revois peut être ton projet professionnel :). Beaucoup d'étudiants en art, de graphistes ou de grapheurs se tournent vers le tatouage... Les shops privilégient forcément les gens déjà formés en dessin. Si malgré un faible niveau de dessin tu rentres dans un shop, les chances que l'on t’apprenne à dessiner autre chose que du tribal, des papillons et d'autres merdouilles sont minces.
Si tu ne sais pas dessiner et que tu veux apprendre efficacement, apprend en école d'art appliqué ou d'illustration, évites l'apprentissage en shop et/ou aux beaux arts (les B-A forment à d'autre médiums et n'apportent pas de techniques pures à l'apprentissage du dessin). Il reste également l’apprentissage en autodidacte qui demande de l'observation, de la persévérance et beaucoup d'autocritique.

Ce premier point permet de prendre mesure de ton niveau sur le marché et de voir quelle direction tu dois prendre. L'envie que tu as de devenir tatoueur doit te motiver à travailler et non t'aveugler sur ton niveau de dessin s'il est insuffisant. Es tu prêt, ou dois tu  retravailler le dessin quelques années avant de te présenter en magasin?


2. Fais un book qui te ressemble.

Il n'y a pas de lettre de motivation ou de CV dans le tattoo. Le book reste l'atout principal pour rentrer dans un shop. Prends le temps de faire quelque chose qui te ressemble vraiment, tant par le contenu que par la présentation, le book permet de se positionner -selon la présentation, on peut te qualifier de productif, méticuleux, rigide, libre, brouillon, réfléchi ou inspiré, etc- quoi qu'il en soit, ne racontes pas ta vie en même temps que tu montres ton book, si tu as quelque chose d'important à dire, présentes tes images pour que cela soit évident ou écris à côté.

Ton interlocuteur doit pouvoir s'imprégner de ton book sans demander d'explication profonde. Le book doit suffire à lui même.

3. Sélectionne les shops.

Sélectionnes  les endroits où tu aimerais travailler, renseignes toi sur les méthodes, le rythme de travail, sur l’opportunité d'être maintenu dans l'équipe à l'issue de l’apprentissage (on forme rarement la future concurrence). Dans ta recherche n'hésites pas à être mobile sur la France complète. Les conventions peuvent être un bon moyen de rencontrer du monde, tu peux trouvez un calendrier en ligne ici

Présente toi là ou tu préférerais bosser, essaye de t'y projeter à long terme.


4. Reçois les critiques.

Pèse le pour et le contre, remets-toi en question, n'abandonne pas après les premiers refus et n'hésites pas à demander pourquoi tu ne corresponds pas. Peut être que ton niveau en dessin fait trop flipper (en bien ou en mal). Utilise ce que l'on te dira pour te rendre indispensable auprès des prochains shops.
Attention, ne te laisse pas abattre par les shops qui te démonterons sans raison (ils n'ont pas tous "parole d'évangile"), tu tomberas même sur des gens qui te jugerons alors qu'ils n'ont jamais dessiné.

C'est pourquoi  la première étape est importante , si tu connais ton niveau , tu arriveras à passer au dessus des médisants et à évoluer là où tu en as réellement besoin!

5. Prends les devants.

Renseigne toi sur les possibilités de formation pour ne pas être un boulet dans les pattes. Il est possible d'être formé en étant en cdd à mi temps, ce qui permet d'être couvert en cas de problème dans le shop. 
Tu peux aussi avoir un statut d'autoentrepreneur, ce qui te permet d'avoir une sécurité sociale et d'être sur ce lieu de travail sans être hors la loi, (même régime qu'une microentreprise au régime BNC). Peut être qu'il existe des aides et de nouveaux statuts auprés de Pôle-emploi (je suis pas très fan de ce site)
Le SNAT est le site français qui te permettra de suivre les arrêtés et les évolutions législatives du métier relatifs à notre métier, n'hésites pas à le consulter fréquemment pour montrer que tu es déjà informé et sensibilisé. Le site de Grenouille est également une mine d'or (c'est un membre très actif du SNAT).
Rends toi disponible, montre quels avantages tu vas pouvoir apporter au shop! Ne rechignes pas à la tâche, tu vas être de corvée de ménage, d'accueil et de petits dessins.
Prends conscience que tu vas devoir être soumis à ton "maître" qui a lui-même reçu un apprentissage "à l'ancienne", sois plutôt humble, tu n'aimerais pas savoir comment ça se passait...


J’espère que ces conseils vous serviront -ce sont des choses que j'aurais aimé entendre- et qu'ils ne vous limiteront pas. Il ne tient qu'à vous de créer d'autres critères pour vous différencier et convaincre.N'hésitez pas à laisser un commentaire si un point est flou, ou si cela vous a servi . Je corrigerai/compléterai et serai vraiment content d'avoir pu aider.

Bonne recherche