lundi 1 juillet 2013

5 conseils pour trouver un apprentissage dans le tatouage

Ces derniers temps je reçois de plus en plus de demandes de formations, et à défaut de répondre individuellement à tout le monde de façon très vague (car on ne peut pas se répéter indéfiniment), j'ai préféré rédiger un article un peu plus complet, qui me permettra de vous orienter facilement sans déformer mes propos. Plus généralement j'espère pouvoir aider car je connais cette situation de recherche et les bons conseils sont rares. Attention je n'ai pas la prétention d'avoir la meilleure méthode, mais j'invite mes confrères à partager leur expérience ci dessous !

Comme le titre le dit, je vais vous conseiller pour trouver un apprentissage, et non vous mettre le pied à l'étrier pour commencer le tatouage à la maison. Rentrez vous dans la tête que l’apprentissage à la maison en autodidacte c'est dangereux, pour vous mais aussi vos clients. Peu importe que vous soyez gentil et que vous fassiez attention, il y a des gestes et des éléments que l'on ne peut pas inventer.

L’apprentissage en magasin va vous permettre de travailler légalement, en profitant du regard d'un professionnel qui partagera son expérience pour vous éviter les erreurs et vous offrir des raccourcis à l'apprentissage, la gestion de la clientèle et les barrières à mettre pour ne pas se retrouver coincé entre la demande et la faisabilité. De plus, vous serrez confronté à une clientèle complètement objective à votre travail (car les potes qui trouvent votre boulot cool ne sont pas forcément les personnes qui vous aideront le plus à évoluer, question de subjectivité ). L’apprentissage en magasin vous assure normalement un poste à la clef (rare sont les gens qui forment sans projet derrière).

1. Définis-toi.

Avant de commencer ta recherche d'apprentissage, évalues ton niveau de dessin par rapport à tes années de pratique. Si cela fait 10 ans que tu dessines et que tu ne sais toujours pas faire un trait sans trembler, revois peut être ton projet professionnel :). Beaucoup d'étudiants en art, de graphistes ou de grapheurs se tournent vers le tatouage... Les shops privilégient forcément les gens déjà formés en dessin. Si malgré un faible niveau de dessin tu rentres dans un shop, les chances que l'on t’apprenne à dessiner autre chose que du tribal, des papillons et d'autres merdouilles sont minces.
Si tu ne sais pas dessiner et que tu veux apprendre efficacement, apprend en école d'art appliqué ou d'illustration, évites l'apprentissage en shop et/ou aux beaux arts (les B-A forment à d'autre médiums et n'apportent pas de techniques pures à l'apprentissage du dessin). Il reste également l’apprentissage en autodidacte qui demande de l'observation, de la persévérance et beaucoup d'autocritique.

Ce premier point permet de prendre mesure de ton niveau sur le marché et de voir quelle direction tu dois prendre. L'envie que tu as de devenir tatoueur doit te motiver à travailler et non t'aveugler sur ton niveau de dessin s'il est insuffisant. Es tu prêt, ou dois tu  retravailler le dessin quelques années avant de te présenter en magasin?


2. Fais un book qui te ressemble.

Il n'y a pas de lettre de motivation ou de CV dans le tattoo. Le book reste l'atout principal pour rentrer dans un shop. Prends le temps de faire quelque chose qui te ressemble vraiment, tant par le contenu que par la présentation, le book permet de se positionner -selon la présentation, on peut te qualifier de productif, méticuleux, rigide, libre, brouillon, réfléchi ou inspiré, etc- quoi qu'il en soit, ne racontes pas ta vie en même temps que tu montres ton book, si tu as quelque chose d'important à dire, présentes tes images pour que cela soit évident ou écris à côté.

Ton interlocuteur doit pouvoir s'imprégner de ton book sans demander d'explication profonde. Le book doit suffire à lui même.

3. Sélectionne les shops.

Sélectionnes  les endroits où tu aimerais travailler, renseignes toi sur les méthodes, le rythme de travail, sur l’opportunité d'être maintenu dans l'équipe à l'issue de l’apprentissage (on forme rarement la future concurrence). Dans ta recherche n'hésites pas à être mobile sur la France complète. Les conventions peuvent être un bon moyen de rencontrer du monde, tu peux trouvez un calendrier en ligne ici

Présente toi là ou tu préférerais bosser, essaye de t'y projeter à long terme.


4. Reçois les critiques.

Pèse le pour et le contre, remets-toi en question, n'abandonne pas après les premiers refus et n'hésites pas à demander pourquoi tu ne corresponds pas. Peut être que ton niveau en dessin fait trop flipper (en bien ou en mal). Utilise ce que l'on te dira pour te rendre indispensable auprès des prochains shops.
Attention, ne te laisse pas abattre par les shops qui te démonterons sans raison (ils n'ont pas tous "parole d'évangile"), tu tomberas même sur des gens qui te jugerons alors qu'ils n'ont jamais dessiné.

C'est pourquoi  la première étape est importante , si tu connais ton niveau , tu arriveras à passer au dessus des médisants et à évoluer là où tu en as réellement besoin!

5. Prends les devants.

Renseigne toi sur les possibilités de formation pour ne pas être un boulet dans les pattes. Il est possible d'être formé en étant en cdd à mi temps, ce qui permet d'être couvert en cas de problème dans le shop. 
Tu peux aussi avoir un statut d'autoentrepreneur, ce qui te permet d'avoir une sécurité sociale et d'être sur ce lieu de travail sans être hors la loi, (même régime qu'une microentreprise au régime BNC). Peut être qu'il existe des aides et de nouveaux statuts auprés de Pôle-emploi (je suis pas très fan de ce site)
Le SNAT est le site français qui te permettra de suivre les arrêtés et les évolutions législatives du métier relatifs à notre métier, n'hésites pas à le consulter fréquemment pour montrer que tu es déjà informé et sensibilisé. Le site de Grenouille est également une mine d'or (c'est un membre très actif du SNAT).
Rends toi disponible, montre quels avantages tu vas pouvoir apporter au shop! Ne rechignes pas à la tâche, tu vas être de corvée de ménage, d'accueil et de petits dessins.
Prends conscience que tu vas devoir être soumis à ton "maître" qui a lui-même reçu un apprentissage "à l'ancienne", sois plutôt humble, tu n'aimerais pas savoir comment ça se passait...


J’espère que ces conseils vous serviront -ce sont des choses que j'aurais aimé entendre- et qu'ils ne vous limiteront pas. Il ne tient qu'à vous de créer d'autres critères pour vous différencier et convaincre.N'hésitez pas à laisser un commentaire si un point est flou, ou si cela vous a servi . Je corrigerai/compléterai et serai vraiment content d'avoir pu aider.

Bonne recherche




32 commentaires:

  1. Voilà un trés bon article sorti de Tattoorama sur l’apprentissage :
    http://www.tattoorama.net/viewtopic.php?f=21&t=27311

    RépondreSupprimer
  2. En tout cas merci :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces renseignements (très clairs). Je te remercie, aider ceux qui suivent le même chemin et leur donner la main n'est pas chose courante ...

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces renseignements! C'est adorable d'aider ceux qui cherchent un apprentissage! En tout cas,tu m'as donné encore plus envie de faire le métier de tatoueuse! Je te remercie encore!

    RépondreSupprimer
  5. Merci beaucoup pour ces infos, qui je l'espère me permettront de ne pas être un petit boulet auprès des tatoueurs que j'admire !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ces précieux conseils. C'est vraiment cool.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour !

    Merci beaucoup pour cet article très instructif !! Ce qui m'amène à vous demander :

    - Combien de dessins doit comporter un book ? (en moyenne, pour que ce soit ni trop, ni pas assez)

    - Le book doit-il comporter des œuvres originales, des " classiques " (roses, crânes, etc...), ou un mélange des deux ?

    D'avance, merci beaucoup !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Le nombre de dessins en dit long sur la personne que tu es. A savoir ta productivité, la cohérence de tes travaux, ta capacité à synthétiser et sélectionner. J'aime penser en terme de nourriture, as tu envie de cuisiner pour les goinfres,les gourmands ou les gourmets ? Un book est souvent survolé, il faut donc donner le meilleur de ton travail pour être sur que l'on veuille regarder plus attentivement (quitte à avoir un deuxième book plus garnit dans ton sac à dos si ton interlocuteur veut en voir plus)

      Supprimer
    2. D'accord, donc je peux faire des dessins des styles et des choses que j'aime le plus, ça, c'est plutôt génial !

      Et combien de dessins puis-je faire (à peu près) ?

      Merci beaucoup pour votre réponse !

      Supprimer
    3. Fait un petit book de 20 dessins avec ce que tu fais de mieux + un deuxième book avec tout ce que tu as (garde quand même quelques "chefs d’œuvres" de côté). C'est vrai que ma réponse n'était pas évidente...

      Supprimer
  8. Merci pour tout ces conseils !!

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Très belle article merci beaucoup !

    J'aimerais savoir si les dessin de notre book sont disons tirés d'image déjà existantes..
    Est ce grave ? Moins bien ? Faut il absolument que nos dessins sois de notre imagination a 100% ?

    RépondreSupprimer
  11. Bel article et fort réaliste.
    En dehors des dessins, il faut montrer son envie, ne pas hesiter a montrer que l'on a de l'humour, dans un salon l'apprenti risque fort d'en prendre pour son grade. Un peu comme dans une école militaire.
    Une fois ton maitre d apprentissage trouvé, ne pas vouloir aller plus vite que la musique, et croire qu'au bout de 4/5mois tu commenceras à tattouer. Ne fais pas la gueule si tel est le cas, prends ton mal en patience et observe, car on apprend beaucoup avec ses yeux.
    PS: pas recommander, mais peut etre utile, de t'entrainer un peu chez toi sur de la peau synthe, des oranges, des oreilles de cochons, à faire des traits propres, nets sans trembler.
    Cela dit ceci pourrait ne pas faire plaisir a ton maitre.
    ET PLUS IMPORTANT SI TU VEUX AVOIR UNE CHANCE D ETRE PRIS AU SERIEUX ET ENGAGER, NE PARLE PAS DE CES EMISSIONS MERDI.... AMERICAINES SUR LE TATTOO.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour ,

    Je vous écrire car je suis entrain de préparer un book, avant de mes présenter à des tatoueurs . Je dessine depuis que je suis petites

    J'ai aujourd'hui 26ans et j'aimerais me lancer . Je fait déjà des dessin de tatouages pour mon entourages , je dessine aussi sur des murs et j'arrive à me tatouer au stylo sur moi mêmes ou sur les autres . Mais j'ai une petite question .

    Voilà je suis capable de reproduire dans toutes les taille avec exactitude ou avec ma personnalisation à moi un dessin juste en aillant l'exemple , que se soit sur feuille , sur la peaux au stylo , ou sur un mur . Mais j'ai beaucoup de mal à inventer des dessin pour l'instant je part toujours d'une ou plusieurs exemple ou base . Je voulais savoir si c'était rédhibitoire ?

    J'ai du arrêter de dessiner pendant quelque année car je ferait du tennis à haut niveau j'avais plus le temps . Aujourd'hui j'ai arrêter et je reprend doucement le dessin tout les jours pour retrouver un bonne technique pour aller au bout de mon rêves . Qu'en pensez vous ?


    Merci bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alisson,

      sans voir tes dessins c'est dur pour moi de te donner un avis (et mon avis n'est pas parole d'évangile). Tous les parcours sont possibles selon ta motivation et surtout tes objectifs. Tu veux devenir tatoueuse, ok, mais encore? Dans ce milieux je pense que ton book sera ton arme la plus importante car au delà des dessins qu'il contiendra, il te représentera en tous points. Soigne ton book comme tu te soignes, c'est le premier conseil utile.

      J'espère que ça t'aidera.

      (I_I)

      Supprimer
    2. Ré Bonjour Merci pour votre réponse,

      Donc si je me sert d'exemple pour faire mon book ou que je reproduit des dessin existants, il n'y a pas de soucis ?

      Je peux vous envoyer des photo de ce que je fait si vous voulez ?
      Laissez moi votre émail

      Merci beaucoup ��

      Supprimer
    3. Bonjour,

      quel intérêt vois-tu à reproduire un dessin existant (et pour ton client et pour la communauté artistique et plus)? Tu es libre de faire ce choix, je ne suis pas une autorité, mais je ne l'apprécie pas. S'inspirer et recopier sont deux choses différentes, à toi de voir comment tu nuances ça. Voilà mon mail contact@olivierpoinsignon.fr (aussi dans la rubrique CONTACT) .

      Bonne journée Alisson.

      Supprimer
    4. Bonjour,

      En faite je pars d'un exemple que je retouche au fur et à mesure, j'ai du arrêter de dessiner pendant quelque années et sa m'aide et m'entraîne de faire sa . Après si un jour j'ai des client je ne veux en aucun cas recopier le travail d'un autre j'inventerai c'est certain . C'est juste pour recommencer à me mettre dans le bain pattire d'un dessin existent m'aide beaucoup c'est pour sa qun je demandais si c'était rédhibitoire. Car je pense que en dessinant beaucoup on fini par arriver à inventer ses propres dessin ou tatouage . Je n'ai jamais pris de cours je suis autodidacte.

      Je vous envoie quelque dessin

      Merci beaucoup

      Supprimer
  13. Bonjour,
    Je prépare un book actuellement car j'aimerais beaucoup devenir tatoueuse. J'aime le dessin et je dessine depuis que je suis toute petite mais j'ai peur que mon style "simple et mignon" ne corresponde pas au milieu (dans ce cas là je pourrais toujours me rediriger vers un autre genre). Surtout j'aimerai savoir si je dois présenter des dessins élaborés d'entrée ou si il est préférable de présenter des dessins très simples (car plus simple à tatouer?) Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, tout dépend de ce que tu veux. Si tu veux être tatoueuse pour être tatoueuse et t’asseoir sur ta personnalité "simple et mignonne" ou alors trouver une personne qui accepte qui tu es sachant que tu fais des efforts pour t'affirmer!

      Bon courage. Bon travail.

      Supprimer
  14. Merci :) et merci encore pour tous tes conseils et pour avoir pris le temps de répondre ^^

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Avant tout,je tiens à vous remercier, non seulement pour avoir rédigé un article de cette qualité, mais en plus, d'y répondre consciencieusement, j'avais un tas de questions, mais vous y avez répondu plus ou moins directement, la seule chose qui me tracasse encore l'esprit, c'est que je souhaite devenir tatoueur, plus que tout, mais je n'ai pas envie de me faire tatouer. Lorsque je vais démarcher une formations, je n'ose pas dire que je ne compte pas m'exercer sur moi même, et quand je le fais, je sens déjà la réticence des maîtres, d'où la plupart des refus, donc ma question, " Peut-on devenir tatoueur, sans être tatoué ? "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça existe bien-sur, et même si ça n'existait pas ... tu resterais libre de devenir la première dans cette situation!

      Supprimer
  16. Bonjour,
    Merci pour votre article, et surtout vos réponses consciencieuses, même plusieurs années après (c'est rare !). Je vous écris car je suis dans une situation un peu particulière : après avoir fait une école d'art, j'ai commencé un apprentissage il y a de cela presque un an dans un street-shop. Je me suis beaucoup entraîné à dessiner des projets pour des clients, j'ai bâti un book de dessins plus personnels, j'ai beaucoup pratiqué sur peau de cochon et fruits, pour finalement commencer à réaliser de petits tattoos (toujours encadrée de mon maître d'apprentissage). Seulement, mon maître d'apprentissage compte bientôt s'installer seul, et il n'y aura pas de place pour deux dans son nouveau local. De plus, je ressens aujourd'hui le besoin d'apprendre auprès de quelqu'un d'autre, pour connaître d'autres façons d'apprendre, de pratiquer, de dessiner. J'ai envie de faire l'expérience d'autres shops, et apprendre auprès de tatoueurs qui ont par exemple davantage leur "patte" personnel. Pensez-vous que j'ai une chance de me faire recruter en tant que "apprentie en cours de formation" ? n'est-ce pas rédhibitoire d'avoir déjà appris des bases ailleurs ?
    Merci d'avance de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Léonore,

      si tu arrives avec des automatismes "jugés mauvais" il y a deux cas majeurs (si il y a des nuances tu arriveras peut-être à les apprécier par toi même):
      -le juge se trompe et tu n'es pas au bon endroit.
      -le juge a raison et tu dois montrer que tu es capable de remettre en question ce que tu connais et que tu n'as pas la prétention de "savoir" tatouer (mais qui sait vraiment?).


      Les salons sont gérés par des êtres humains ... contrairement à ce qu'on nous enseigne "en société partiale" les critères de sélection sont un ensemble de compétence, de feeling, de séduction, de connaissance, de compréhension.


      Bref renseigne toi sur les personnes que tu vas voir avant de les voir. Tu gagneras peut-être du temps sur tes trajets (que tu ne feras pas) et tu sauras mieux quelle facette de ta personnalité, de ta production ou même de tes goûts (et j'en passe) présenter à ce moment là.


      Petite question: Comment donner envie à quelqu'un qu'il prenne du temps pour nous apprendre ce qui constitue sa richesse (humaine/économique/culturelle)?


      Bon courage pour la suite.

      Supprimer
  17. Bonjour olivier,
    Je m'appelle Irina j'ai 20 ans après avoir fait un bac arts appliqué, un an de graphisme, et deux ans dans une école d'art je me rends compte que je veux me tourner vers le tattoo. Jai validé ma deuxième année à Emile Cohl, une très bonne école de dessin a Lyon qui apprend le dessin académique. Je suis capable de tout dessiner presque parfaitement et je commence a avoir un "style" de dessin dans l'illustration.

    J'ai pour projet de partir a New York l'année prochaine et demandé un apprentissage dans un salon de tattoo mais petit problème: je n'ai pas de book! La plupart des salons la bas font du tattoo classique, old school.En plus je trouve que tout se ressemble.. Je ne sais pas si je doit faire la meme chose , des cranes des roses des tigres ou essayer d'adapter mon style de dessin en tatouage. Je me dit que c'est un peu audacieux pour un débutant d'arriver avec des "illus-tattoo" ; Quel serait selon toi le book idéal?

    merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour et un grand merci pour tous ces conseils !
    Voilà mon souci:
    J'ai un book que je peaufine au fur et à mesure, des contacts dans le tatouage, mais j'ai un style bien à moi inspiré du dot et du tattoo graphique.
    Certains tatoueurs me disent de pousser mon style à fond, d'autre de laisser tomber ça et de me mettre à faire des étoiles, du old school et du tribal (en gros) parce que c'est ce que veulent les clients.
    Je n'ai pas très envie de changer mon style... Un avis ? :/
    Je joins mon book en lien du coup, au cazou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Mon book c'est en cliquant sur mon nom. ^^

      Supprimer
    3. Bonjour, effectivement tu as déjà une direction. Enfonce celle ci et pense à t'ouvrir au reste ça t'aidera pour approfondir ton style. A une plus grande échelle ton travail actuel n'est pas "extraordinaire" et les tatoueurs qui vont te recevoir vont rarement se soucier de ce que ça t'a coûté d'en être là. Travaille dur pour qu'un seul de tes dessins puisse convaincre. Quand ton dessin sera suffisamment bon tu le sauras! N'abandonne pas ce que tu fais mais ne t'en contente pas.

      J'espère que ça t'aidera.

      Supprimer

Laissez moi donc un commentaire !!!