jeudi 1 décembre 2016

Une semaine rare s'est écoulée... beaucoup d'images, de sensations, d'histoires et de surprises tournent en boucle dans ma tête. Je réfléchis au meilleur moyen de vous restituer ce que l'on a vécu en respectant l'intimité de chaque personne. Voir l'origine du projet ici <<<

Je serai en LIVE sur facebook ce vendredi 2 décembre à 17h.

On parlera du "rawtomatique", un peu du labo 2-3 mais aussi de conventions et de déplacements.

à bientôt.

jeudi 17 novembre 2016

TATOUAGE AUTOMATIQUE

Retour de la convention de Bruxelles.

Un an et demi sans convention et je transporte mon fauteuil et mes draps noirs pour ne pas être perdu.
Un dessin naîtra dans mon dos tout au long du weekend pour préparer la performance du dimanche >>> un tatouage en automatique. Des discussions et des projets fous à venir si j'ai bien entendu. Des discussions probablement manquées à cause d'un masque (dans mon cas) et pourtant j'étais bien moi. Une chasse au trésor sur les pas de l'Imaginarium, Noon, La Malafede et un autre masque ambulant.

Rapidement c'était comme ça:



Et le "Rawtomatique" ça s'est passé comme ça:


Un live pour en parler?

Et pour vous restituer le projet dans le même esprit qu'il a été construit, sachez que j'attends 24h pour regarder cette vidéo pour la toute première fois. Je n'ai pas de vue d'ensemble sur le montage. Juste une accumulation de moments qui s’enchaînent.

"Plutôt que de représenter le hasard, nous l'avons vécue."
La thématique donnée était la chance et le hasard...


ELODIE:
"Aujourd'hui, je vais vous raconter une histoire. 
C'est l'histoire de Léon le lion. Léon est une créature mi humaine et mi lion. Il est né dans un esprit farfelu. Il commença tranquillement son petit bout de chemin, néanmoins, ce petit lion grandit, et commença à être beaucoup trop à l'étroit dans cet esprit. Il décida donc d'en sortir, pour venir se poser sur mon bras, pour pouvoir grandir d'avantage, voir d'autres contrées.
Hier, j'ai fais une rencontre incroyable, ce genre de rencontre qui ne s'oublie pas et marque un instant de vie. J'ai eu l'honneur de me faire tatoueur par le talentueux Olivier Poinsignon. Quelque chose de nouveau, du dessin automatique. Rien de concret et pourtant. De ceci a résulté Léon, des animaux étranges, des satellites, des chiffres, un poisson, et j'en passe.
Un simple "merci" aurait pu suffire, mais j'avais besoin de parler de ce monsieur. Parce qu'il aime la vie, l'instant présent, et toutes ces choses qui font qu'on verra le verre à moitié pleins plutôt qu'à moitié vide.
Alors MERCI. Pour ta gentillesse, ton talent, ton écoute, ta sensibilité, ta passion, ton amour de l'amour, ta folie et j'en passe. Un 13 novembre mémorable :D"
"

Commentez, partagez, questionnez ... faites vivre ce projet.

mercredi 2 novembre 2016

LABO 2-3

Métamose, Gus Gribouille et moi entreprenons une semaine de création à trois dans mon atelier du 21 au 26 novembre.
Maintenant qu'il y a eu un point final au CO-Laboratoire je peux crier ma prochaine coopération créative. Même si j'ai dit que je ne prends plus de rendez-vous avant 2017, je vous réserve cette possibilité:




Si vous avez du courage, de la folie, de la curiosité, de la poésie mais aussi une peur à vivre et que 
"vous voulez être le sujet d'une rencontre informelle?" 
contactez nous à labo2-3@olivierpoinsignon.fr



Nous n'avons pas de limite définie et sommes dans l'expérimentation plus que la création d'un "produit finit" convenu.
Ce n'est pas sous la bannière exclusive du tatouage que notre créativité existe, et cette semaine en attestera. 

Qui sont-ils? Se sont de jeunes tatoueurs héritiers de l'évolution et de l'envie de faire plus que ce que l'on connaît déjà. Ils ont été nourris par Piet du Congo, Léon Lam ou encore Cy Wilson (liste non exhaustive bien-sur).



Pourquoi j'ai décidé de coopérer avec eux? Parce qu’un jour j'ai lu un article incroyable sur Métamose et c'est Gus Gribouille qui me l'avait fait découvrir.


mercredi 26 octobre 2016

CO-Laboratoire (Résultats)

(POUR VOIR L'ORIGINE DU PROJET CLIQUE ICI)

"Entre l'idée pensée et le résultat publié il s'est passé un an et demi. J'ai beaucoup parlé tout au long de cette aventure et maintenant je n'ai pas envie de vous prendre par la main* pour vous dire quoi voir, lire ou comprendre."

Olivier.P





Les mots de L'Andro Gynette:

"Bon alors, ça doit faire des années que je n'ai pas pris le temps d'écrire.
De parler vraiment de ce que je ressens. En fait je me rends compte que je travaille chaque jour avec des gens pour comprendre ce qu'ils veulent exprimer, sans finalement mieux comprendre ce que j'ai à dire et ce que je ressens.
Donc ici je prends le temps. Le temps d'expliquer comment j'ai vécu ce CO-Laboratoire.
À la base, un attrait admiratif pour le travail d'Olivier. Il fait ce que je ne sais pas faire: lâcher prise. Ce moment où tout ce que tu crées n'est plus ce que tu voudrais mais ce que tu es. Très instinctif. Il y a énormément de références, de recherches, mais ce n'est pas ma partie préférée. Ce que je préfère dans son travail c'est aussi ce qu'on s'est amusé à faire avec Lison, c'est EXPERIMENTER. Se laisser porter. Partager des choses simples, qui peuvent parfois être compliquées. Ne pas avoir peur de l'autre, ni de son contact, dessiner dessus, ou ensemble...ou se cracher dessus. 
L'expérience a commencé par des échanges de mots d'abord, par téléphone. De faire connaissance jusqu'à parler de nos connaissances. Une première "accroche".
Je ne savais pas trop ce que ça allait donner. J'aime rencontrer de nouvelles personnes, apprendre, découvrir et me mettre en "danger" en général. Les zones de conforts me font vite chier. Donc l'idée d'une collaboration c'était aussi ça, me foutre dans une situation inconnue pour, dans la détresse, aller chercher rapidement le + efficace, éviter tout ce qui est inutile. J'aime l'essentiel.
Enfin la rencontre, déjà je tombe sur un mec sous une capuche plus grand que moi. C'est toujours déstabilisant. Je ne suis pas immense. Mais ça m'interpelle toujours.
Je suis accueillie avec beaucoup de naturel par Lison, et je trouve vite une "place" dans cette maison. J'apprends qu'il faut laisser les portes ouvertes ;)
Le premier essai, j'ai cru que cette semaine serait catastrophique, on ne bosse pas du tout de la même manière... si Olivier bosse dans son coin à à partir d'un premier contact avec le client, j'ai besoin de discuter avec le client et d’enchaîner direct sur l'impulsion/la pulsion de la conversation.
Je ne sais pas pourquoi mais je ne me souviens plus de comment on a finalement réussi à "s'accorder". Je me souviens de certaines petites choses auxquelles on n'avait pas pensé: tirer la peau, l'espace, la lumière... une sensation "bizarre" et drôle à la fois. Je me souviens de Michael Jackson, des chansons Disney, et de GREMS "des bisous". De Moderat "new error".
D'Aloa.
Et DE PEPITO! (sans Pepito ce projet n'aurait pas pu être présenté d'une si belle façon!)Dans ces moments-là, mon visuel est tellement concentré sur la peau, que c'est l'auditif qui va provoquer l'émotion chez moi.
Il y avait une sensation d'immersion durant toute cette semaine.
Concernant le rapport client, je n'ai pas les bons mots. Je dirai que les "sujets" à exprimer étaient assez durs. Dans tous les cas il s'agissait de marquer un passage vers un nouveau départ. Et je crois que c'est ce que cette rencontre a été pour nous aussi. On a marqué des gens pour un nouveau départ, une nouvelle vie, pour se rendre compte qu'on allait amorcer la nôtre.
Ils nous ont ouvert une nouvelle voie, et donné une nouvelle voix à tous les 2 je pense.
Grâce à eux, on a appris aussi à mieux sortir de "nous". Olivier et moi sommes malgré tous solitaires (de façon différente), mais sur ce projet on a pu aussi apprendre de et avec l'autre. Je ne sais pas si je m'exprime bien.
Enfin, cet échange a laissé une sensation de manque. Car dans l'échange il y a une perpétuelle remise en question, un apprentissage de l'autre, un partage de technique. Un chouette rapport fraternel avec tout ce que ça inclue de bons et de mauvais cotés. Et c'est toujours chiant d'être éloigné de la famille.
Le reste à dire, est exprimé dans les vidéos: de l'absurde à la sensibilité, on a traversé tous types d'émotions et je préfère que les gens les découvrent en image plutôt qu'à travers moi." 


L'Andro Gynette



Retrouvez le triptyque vidéo ci dessous suivit de quelques photos plus bas.


Coup de ciseaux - CO-Laboratoire from Riot House on Vimeo.

Homme MiScient - CO-Laboratoire from Riot House on Vimeo.

Sourire - CO-Laboratoire from Riot House on Vimeo.








Photos: Adrien Bessac












lundi 24 octobre 2016

Venez discuter et en apprendre plus...

... sur les projets passés et à venir.


Ça va se passer sur la page FACEBOOK de Color My Skin, la chaîne française indépendante d'Erwan Roudaut. 

Jeudi 27 Octobre, Erwan sera en live avec Olivier Poinsignon tatoueur illustrateur pour discuter de tatouage, de collaboration, et de différentes choses !
Le live commencera à 21h30 et durera approximativement 1h !
La première partie sera principalement une discussion avec Olivier. La deuxième partie sera l'occasion pour tous les spectateurs de poser leurs questions en direct !
Bonne journée à tous ! ;)



mardi 27 septembre 2016

De ma tête à vos mains .



Le projet "BOX" est né pour alimenter (financer) une performance vidéo-tatouage qui s'articule autour du langage. Vous pouvez la retrouver en vente ici: ma page etsy.
Chaque pièce est unique et mesure 25cm x 25cm x 5 cm.
Les plus attentifs ont déjà vu que je parle du petit prince...

C'est une technique mixte que j'expérimentais à la sortie des beaux arts il y a 7 ans ... aujourd'hui elle a une utilité et une symbolique forte.

La création est livrée avec une enveloppe celée qui vous mettra dans la confidence.
Libre à vous de l'ouvrir ou non.

Ça vous parle?

jeudi 22 septembre 2016

LIVE FACEBOOK

------------(I_I)------------
Excusez moi les premières minutes, on remet ça la semaine prochaine (mercredi 28 septembre à 21h) un dessin en live:



Voilà les liens évoqués et les informations "importantes" par écrit:
-la musique du moment (et qui nourrit le prochain point) @Gost:https://youtu.be/PWzYY4PQcpc
-Le projet (public - j'en garde un secret) que je souhaite financer est la création d'un alias tatoueur façon horreur Carpenter avec une scénographie donnant un autre visage à mon atelier - lumière, peintures, uniformes, homme de main, sons, scénario, nouvelle identité graphique, thématiques en accord, nouvelle personne - le tout pour célébrer uniquement les nuits de vendredi 13: https://www.google.fr/search…
-Le second projet à financer sera révélé aux acheteurs de la série "embrillon" ainsi que de la série "dessin d'aveugle" (sur feuille noire) qui sera sur Etsy en partie cette semaine. Si vous m'aidez, je vous mettrai dans la confidence.
-Merci pour vos participations instantanées via Etsy, vos achats de ces dernières 24h (et plus) seront utilisés avec coeur et intelligence (j'essaye).https://www.etsy.com/people/olivierpoinsignon
-Question cinéma je suis resté bloqué sur "Enter the voïd" cette année (et tout la filmographie de G.Noé): https://youtu.be/hwTmc8L8TaA
Et j'ai aimé voir ce film de zombie asiatique au cinéma:https://youtu.be/V9Zg3F5EEjQ
Voilà Durendal qui en parle mieux que moi:
https://youtu.be/o2GI0MMD-3k
-Mon illustrateur préfèré du moment est très doué en encrage et il vient du collectif @zéro friend: https://www.instagram.com/wayshak/
-Un tatoueur que j'aime... Il y en a beaucoup mais le travail de Cy Wilson m'intrigue vraiment, il crée ses outils et travaille la marque:https://www.instagram.com/cywilsonart/
-Je reçois @metamose et Gus Gribouille en novembre pour une semaine de Labo à éclaircir.
Je recevrai également @l'imaginarium avec mes amis Emilie Barbera etGuillaume Smash pour deux dos et un bras couleur (voir plus?).
Et en début d'année je fais un projet avec monsieur X (plus d'informations au prochain live ou à l'ouverture de mon agenda le 14decembre).
Donc 3 collaborations de prévues pour les 6 prochains mois.
-Je serai à Bruxelles en novembre pour le IBTC et j'insiste sur le fait de prendre du temps pour vous rencontrer et pas seulement tatouer 4 personnes dans le week-end (places à prendre).
-Ne m'envoyer pas de mail pour vos projets 2017 avant le 14decembre!
-Ce week-end je fais une expérience pour un couple (ça vaut le coup d'écouter la vidéo pour comprendre... Désolé pour toi lecteur) et je suis impatient de voir le résultat (que je pourrai peut-être partager).
-Je serai de passage au salon du tatouage de Clermont-Ferrand ce week-end !
-Pour finir ça m'a plutôt plu et vous m'avez donné l'envie de recommencer. Le tout est de ne pas fixer une date trop tôt pour avoir de nouvelles choses à raconter. D'ici deux mois par exemple ?